PETER SELLARS header-CASPAC-1

World Theatre Day Message 2022 by Peter Sellars

L’auteur du Message de cette année est Peter SELLARS, USA
Directeur de théâtre, d’opéra et de festival:

Chers amis,

Alors que le monde est suspendu, chaque heure et chaque minute, à un flux continu d’informations, puis- je nous inviter tous – en tant que créateurs -, à entrer dans notre propre regard, dans notre propre réalité et dans notre propre perspective d’un temps et d’un changement épiques, d’une conscience et d’une réflexion épiques, d’une vision épique ? Nous vivons une période épique de l’histoire humaine et les changements profonds et massifs que nous ressentons, dans les relations des êtres humains à eux- mêmes, dans les relations des uns envers les autres comme dans les relations aux mondes non-humains, tendent à dépasser notre capacité à saisir, à articuler et à exprimer.

Nous ne vivons pas réellement dans le cycle de l’actualité 24h/24, nous vivons aux frontières du temps. Les journaux et les médias sont totalement démunis et incapables de gérer ce que nous expérimentons.

Où est le langage ? Quels sont les gestes et quelles sont les images qui pourraient nous permettre d’appréhender les profonds glissements et les ruptures drastiques que nous vivons ? Comment pouvons- nous transmettre le contenu immédiat de nos vies, non comme un article de presse mais comme une expérience vécue ?

Le théâtre est la forme artistique de l’expérience humaine.

Dans un monde submergé de vastes campagnes médiatiques, de simulations de l’expérience et de prévisions épouvantables, comment pouvons-nous aller au-delà de la répétition sans fin des chiffres pour faire l’expérience du caractère sacré et infini d’une vie singulière, d’un écosystème particulier, d’une amitié, de la qualité de la lumière dans un ciel étrange ? Deux ans de COVID-19 ont obscurci les perceptions des humains, rétréci leur vie et rompu leurs liens, nous reléguant à un étrange point zéro de l’existence incarnée et reliée.

Quelles graines doivent être plantées et replantées au cours de ces années ? Quelles sont les espèces invasives et envahissantes qui doivent être complètement et définitivement éliminées ? Tant de gens sont sur la brèche. Tant de violences éclatent de manière irrationnelle ou inattendue. Tant de structures établies se sont révélées être les agents d’une cruauté inlassable.

Où sont nos cérémonies de commémoration ? De quoi devons-nous nous souvenir ? Quels sont les rituels qui nous permettraient enfin de réimaginer et de commencer à marcher sur des chemins que nous n’avons encore jamais explorés ?

Le théâtre de la vision épique, du sens, de la réparation et du soin a besoin de nouveaux rituels. Nous n’avons pas besoin d’être divertis. Nous avons besoin de nous assembler. Nous devons partager l’espace et cultiver les espaces partagés. Nous avons besoin de lieux d’écoute profonde et d’égalité qui soient protégés.

Le théâtre est la création sur terre d’un espace d’égalité entre les humains, les dieux, les plantes, les animaux, les gouttes de pluie, les larmes et la régénération. Cet espace d’égalité et d’écoute profonde est illuminé par une beauté cachée qui est maintenue vivante par des interactions abyssales entre danger, équanimité, sagesse, action et patience.

Dans le Sutra de l’ornementation fleurie, le Bouddha identifie dix formes de grande patience dans la vie humaine. L’une des plus agissantes s’appelle « Patience pour tout percevoir comme un mirage ». Le théâtre a toujours présenté la vie en ce monde comme ressemblant à un mirage. Il nous a toujours permis, par sa clarté et sa force libératrices, de voir au-delà des illusions, de l’arrogance, de l’aveuglement et du déni humains.

Nous sommes si certains de ce que nous regardons et de la façon dont nous le regardons que nous sommes incapables de voir et de ressentir des réalités alternatives, de nouvelles possibilités, des approches originales, des relations invisibles et des liens intemporels.

Nous vivons un moment de revitalisation profonde de nos esprits, de nos perceptions et de nos imaginations, de nos histoires et de nos avenirs. Ce travail ne peut être fait par des personnes isolées qui agissent seules. C’est un travail que nous devons faire ensemble – Le théâtre est l’invitation à faire ce travail ensemble.

Merci profondément pour tout votre travail.

Peter Sellars